FANDOM


Tintin et le Lac aux requins est un long métrage d'animation franco-belge réalisé par Raymond Leblanc, sorti en 1972. Troisième long métrage d'animation inspiré de la série de bande-dessinée Les Aventures de Tintin, son scénario ne reprend pas une aventure existante de Tintin mais une histoire originale écrite par Greg, collaborateur de Hergé au sein des Studios Hergé. Le film est produit par les Studios Belvision, également auteurs des films Astérix le Gaulois, Astérix et Cléopâtre, Tintin et le Temple du Soleil et Lucky Luke.

Le film est adapté en bande dessinée.

Synopsis Modifier

Tintin et le Capitaine Haddock arrivent en Syldavie où ils sont invités chez le professeur Tournesol dans la villa Sprok, au bord du lac Fléchizaff, une étendue d'eau artificielle ayant la réputation d'être maudite. Les deux amis retrouvent à l'aéroport Dupond et Dupont, également appelés par Tournesol pour assurer sa protection. Tous prennent ensuite un avion-taxi pour arriver chez le professeur, mais l'appareil tombe en panne de moteur en plein vol et le pilote saute en parachute. Tintin parvient à poser l'avion, non sans heurts car l'appareil finit sa course au bord d'une falaise, c'est alors que deux jeunes Syldaves, Niko et Nouchka, viennent à leur secours et les emmènent chez Tournesol. Celui-ci leur révèle qu'il vient d'inventer une sorte de photocopieur en trois dimensions, capable de reproduire n'importe quel objet. Hélas, cette invention suscite les convoitises du "Grand Requin" qui veut s'emparer de l'appareil afin de reproduire frauduleusement des œuvres d'art volées dans des musées et stockées dans son repaire sous les eaux du lac Fléchizaff.

Apparitions Modifier

Personnages Modifier

Lieux Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .